Favélas Rio de Janeiro Vidigal

Visiter une Favelas


                       Vidigal la favéla chic de Rio

Vidigal surplombe Leblon et Ipanema les quartiers les plus chics de Rio.

En 2012, les Jo approchent, le gouvernement décide de pacifier la zone faisant tomber tous les narcos trafiquants.

Des centaines de balles échangées pour que tout le monde puisse vivre aux grés de ses envies.

Aussitôt pacifiée, à la vue de l’endroit le prix du m2 s’affole : + 50%.

Les étrangers affluent pour investir, chambres d’hôte atypiques, bars suspendus avec vue sur les plages mythiques, école de stylisme …

Les locaux y trouvent aussi leurs intérêts : revendre leurs biens à prix d’or ou pour ceux qui reste, une vie plus paisible loin de la peur.

Bien évidemment, les Expatriés ne représentent qu’une minorité de la population. 


Pourquoi partir à Vidigal ?

1 – Le film « La cité de dieu » y a été réalisé

2 – Les Favelas intrigues tous les touristes 

3 – La vue est juste somptueuse 

4 – Le bar Lage propose un repas à couper le souffle mais pas l’appétit ahahah

5 – Car les Favélas font parties de Rio

6 – Elles est pacifiée, de nombreuses familles ont besoin du tourisme pour vivre 

7 – Contribuer au développement social

8 – Première Favéla visitée par un Pape ( Jean Paul II )

Beaucoup de Favélas ne sont pas pacifiées et peuvent se visiter.

Visiter est un bien grand mot le premier niveau de la Favéla est aménagé, pour que les touristes dépensent leurs argents dans certaines boutiques dont le guide est commissionné, cet argent ne revient pas aux familles, mais au trafic.


Comment s’y rendre ? 

Nous n’avons pas pris de guide.

Thomas a commandé un taxi qui par chance connaissait la Favéla, je me demande encore comment ils font pour s’y retrouver.

Il nous a donc déposé devant le bar Lage De Santa Teresa à Vidigal 50R$ (12 Euros) 

Ne pas prendre Uber, certes beaucoup moins cher mais ils ne sont pas floqués donc souvent victimes de braquages par les habitants qui se demandent qui ça peut-être.

Contrairement au taxi bien jaune qui font partie du décor. 

Si votre taxi ne veut pas rentrer dans Vidigal, No problème, les taxis motos pour 5R$ (1,25 euros) vous amèneront en haut de la colline.

Les rues sont très étroites


Notre Journée à Vidigal

L’entrée dans la Favélas : ses rues étroites, ses petites habitations de fortunes colorées, ses habitants en plein milieu des allées, des commerces un peu partout puis les taxis moto qui ne cessent de klaxonner nous ont surpris, mais on ne sait pas sentis en insécurité.

Un peu de touristes et des locaux qui nous saluent.

Arrivés au Bar Lage, un clip de rap se réalise, étant de vraies commères, bien évidemment nous regardons attentivement.

Lage est en haut de la Favélas, la vue sur les maisons et les plages est folle.

Je ne vous parle pas du repas.

Après le filet mignon avalé, nous explorons « les rues » et rentrons au quartier Leblon en petit Combi VW.

A ce moment-là deux coups de feu retentissent, arrivés dans une rue l’UPP est en pleine intervention, et oui la stabilité d’une Favéla tient à peu de chose, il y a donc souvent des mouvements pour la garder.

En descendant j’ai aussi découvert la petite crèche tellement mignonne avec plein de petits devant, un bonheur.


Attention !

Les favélas existent à cause d’une grande disparité.

Ce n’est pas le monde des Bisounours, pacifiée ou non !!

Il faut tout de même faire attention à deux trois choses.

Ça reste l’habitation de réelles personnes, ce n’est pas un Zoo.

Me sentant en sécurité j’ai voulu sortir mon téléphone, un local m’a dit de le ranger immédiatement.

Voilà tout ce que vous devez savoir sur cet endroit sublime qu’est la Favéla de Vidigal.   


Merveilleuse Journée

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *